contact@a-domotique.com 04 22 13 29 00

A-Domotique

Test caméra de surveillance smartphone sans fil WiFi KODAK

Caméra wifi sans fil sur batterie

Une caméra de surveillance smartphone sans fil WiFi !

Jusqu’à présent les caméras de surveillance smartphone wifi avaient effectivement l’avantage de se connecter au réseau sans fil via le wifi, mais nécessitaient une alimentation électrique, donc des fils.
Avec cette nouvelle caméra de surveillance smartphone sans fil wifi autonome KODAK, adieu les fils !
Cette caméra de surveillance autonome fonctionne sur batterie et se connecte à un réseau wifi.
Il est donc possible de la placer n’importe où, sans câblage, sans aucune contrainte ni installation compliquée à réaliser.

Et de plus, cette caméra de surveillance est étanche (IP65). Il est donc tout à fait possible de l’utiliser à l’extérieur, dès lors quelle sera à portée d’un réseau wifi.

C’est donc cette petite caméra de surveillance révolutionnaire que nous allons vous présenter aujourd’hui :

Retrouvez cette caméra sans fil wifi dans notre boutique

1/ Déballage de la caméra de surveillance sans fil wifi KODAK

Comme pour les autres caméras KODAK, l’emballage est soigné et bien entendu aux couleurs KODAK

caméra sans fil Kodak

Notons que l’emballage est parfaitement respectueux de l’environnement puisque composé exclusivement de carton, excepté le petit sachet de protection de la caméra elle-même (non représenté sur la photo), mais qui semble aussi fait en matériaux recyclable.
La caméra de surveillance est parfaitement bien calée dans son packaging.

caméra sans fil Kodak wifi

Dans la boite, outre la caméra de surveillance smartphone elle-même, on trouve une notice d’installation rapide, un cordon USB, un sachet avec une vis et une cheville (pour la fixation du support) et surtout, élément essentiel, un petit outil indispensable pour accéder au bouton de reset et nécessaire lors de l’installation.

La taille de cette caméra de surveillance smartphone est réellement très réduite (80 x 70 x 55 mm) avec un design plutôt agréable et un niveau de finition qu’il est rare de rencontrer sur ce type de produit.
Les matériaux plastiques sont de qualité, les ajustements plutôt soignés.

Bref une réelle impression de qualité en prenant en main cette caméra de surveillance.

Un très bon point aussi sur le système de fixation murale de la caméra de surveillance smartphone, un peu surprenant au premier abord, mais particulièrement efficace.

Il s’agit simplement d’une rotule aimantée venant se placer dans un logement légèrement caoutchouté de la caméra de surveillance.

Rien à craindre l’aimant est particulièrement puissant et supportera sans encombre le poids de la caméra de surveillance.

Un petit bémol toutefois à se système si la caméra de surveillance wifi est installée à l’extérieur, il suffit de la retirer de son support pour partir avec.

Et ici, même pas de fils à couper pour les voleurs indélicats, puisqu’il n’y en a pas !

En extérieur, il faudra donc veiller à la placer en hauteur afin qu’elle soit hors d’atteinte.

Retournons la caméra de surveillance smartphone sans fil pour découvrir une petite trappe permettant d’accéder au compartiment des piles.

Notons également la présence d’un QR code qui n’est rien d’autre que l’identifiant de la caméra sans fil smartphone et qui nous servira plus tard pour réaliser l’installation depuis l’application KODAK Wireless Security sur notre smartphone.

L’ouverture (et la fermeture) de cette trappe n’est pas des plus aisée, mais c’est pour la bonne cause, car cette trappe est muni d’un joint d’étanchéité qui est compressé lors de la fermeture.

C’est par ailleurs un très bon point puisque cela signifie que la caméra smartphone sans fil est étanche (IP65) et pourra donc être utilisée en extérieur sans problème.

N’hésitez pas à vous aider d’une lame de tournevis plat pour actionner le petit verrou de fermeture.

Une fois la trappe ouverte, nous avons accès au logement des piles de type LR6 AA ainsi qu’à la fente pour la mise en place d’une carte SD.

Utilisez de préférence des piles au lithium, certes un peu plus chères à l’achat, mais qui vous permettrons d’avoir une plus grande autonomie. Il est également possible d’utiliser des batteries rechargeables 1,2V 2500mA/h.

On voit également l’emplacement de la carte SD (128 Gb max), qui se verrouillera même automatiquement en refermant la trappe, si jamais vous ne l’aviez pas correctement verrouillée avant (comme sur la photo ci-dessous d’ailleurs).

Attention lors de la mise en place des piles/batteries de bien respecter la polarité, clairement indiquée par un + et un – sur les contacts.

Mais le constructeur a été encore plus loin, et c’est là que l’on peut juger du sérieux de la fabrication de ce produit : 2 petits ergots en plastique sur le contact + empêche la connexion sur le pole – de la pile si celle-ci a été mise à l’envers ! Donc aucun risque pour la caméra de surveillance elle-même.

A l’arrière de la caméra smartphone sans fil se trouve un bouchon, lui aussi étanche donnant accès à un connecteur USB et au bouton de reset.

Si vous ne souhaitez pas utiliser cette caméra smartphone sur batterie, il est tout à fait possible de l’alimenter depuis une source USB 2A connectée sur ce connecteur. Mais attention, on perd dans ce cas l’étanchéité. Cette solution est possible pour l’intérieur, mais pas pour l’extérieur.

La seconde chose que l’on trouve sous cette trappe est le petit bouton « reset » indispensable pour l’installation de la caméra de surveillance smartphone comme nous le verrons plus loin. Trouver ce bouton en suivant la notice du fabricant, n’est pas chose aisée. On a effectivement cherché un moment où se trouvait se bouton « reset »

Attention, l’activation de ce bouton ne peut se faire qu’avec le petit outil fourni dans le sachet d’accessoires et que les possesseurs d’iPhone connaisse bien ! Ne perdez pas cet outil !

Une fois que nous avons fait le tour de cette caméra de surveillance smartphone, passons maintenant à la phase d’installation qui ne prend pas plus de 2 mn.

Sincèrement, de toutes les caméras de surveillance que nous avons pu tester jusqu’à présent, celle-ci est d’une facilité d’installation déconcertante !
Voyons cela maintenant.

Utilisation de l’application KODAK Wireless Security

Il faut tout d’abord naturellement installer sur votre smartphone l’application spécifique KODAK Wireless Security.

Téléchargez l’application iOS sur l’AppStore ou l’application Androïd sur le Play Store.

Nota : Cette caméra de surveillance smartphone n’est pas compatible avec l’application KODAK Security que vous possédez peut être si vous utilisiez déjà des caméras KODAK.

Les écrans présentés ci-dessous sont ceux de l’application sous iOS.

Vous devez être connecté avec votre smartphone sur le même réseau wifi que celui sur lequel sera connectée la caméra.

La première page qui s’affiche lors du lancement de l’application vous permet d’ajouter la caméra si aucune autre n’était installée auparavant.

Choisissez ensuite la caméra KODAK W101 (un seul modèle est de toute façon proposé pour l’instant)

Avant de poursuivre l’installation il faut mettre tout d’abord la caméra de surveillance en mode « installation ».
Pour cela utilisez le petit outil que nous avons vu précédemment, puis appuyez sur le bouton « reset » pendant au moins 5 secondes et relâchez.

La caméra de surveillance doit émettre un « bip » sonore et le voyant de la face avant doit clignoter en rouge.
Si le voyant ne clignote pas, c’est que le reset n’a pas été correctement effectué. Recommencez.
Quand le voyant clignote en rouge sur la caméra, cliquez sur « Le voyant rouge clignote »

Sélectionnez ensuite le type de piles utilisées, piles classiques ou batteries rechargeables
D’après le fabricant, faire ce choix permet d’optimiser la consommation d’énergie, dont acte.

Il faut maintenant scanner le QR code figurant sur le dessous de la caméra.
Cela permet de récupérer automatiquement l’identifiant de la caméra sans avoir à le saisir manuellement.
Si jamais vous n’arriviez pas à le scanner, il est toujours possible de le saisir manuellement en cliquant sur le crayon (icône en bas à droite)

Le réseau wifi sur lequel est connecté votre smartphone est automatiquement reconnu et vous n’avez juste qu’à saisir votre clé wifi.

Attention, la caméra ne fonctionne sur un réseau wifi 2,4 GHz.
Si vous utilisez le même SSID (nom du réseau wifi) pour un réseau 2,4 GHz et 5 GHz, vous devrez peut-être désactiver le réseau 5 GHz pendant la phase d’installation. Si vos réseaux ont des noms différents, aucun problème, il suffit au départ que votre smartphone soit connecté sur le bon réseau.

Définissez ensuite un mot de passe d’accès à votre caméra.
Vous n’aurez pas besoin de ce mot de passe pour utiliser votre caméra sur votre smartphone, contrairement aux autres applications KODAK qui réclame ce mot de passe à chaque fois pour aller dans les paramètres ou activer le mode de détection de mouvement.
Par contre, il vous sera nécessaire si vous souhaitez partager votre caméra. Vos « invités » auront alors besoin de ce mot de passe pour accéder à votre caméra.
Placez votre smartphone à proximité de la caméra et régler le niveau sonore du smartphone au maximum, puis cliquez sur suivant.

Après quelques secondes vous entendez un petit gazouillement sortir de votre smartphone (rassurez vous, il ne va pas s’auto-détruire…)
Ça me rappelle l’époque (que les moins de 40 ans ne doivent pas connaitre…) ou l’on sauvegardait nos programmes informatiques sur des cassettes audio !
Bref, très concrètement les données que vous avez saisies sur votre smartphone sont en train d’être transmises par fréquences vocales vers la caméra où elles seront enregistrées (procédé qui a le mérite d’être ultra simple finalement).

L’application vous parle de minutes, mais dans notre cas, la transmission a duré moins de 20s.
Si l’échange de données s’est bien passé, vous devez arriver sur cet écran.
Cela permet de donner un nom à la caméra, 2 sont déjà pré-définis, mais vous pouvez attribuer le nom que vous voulez dans la zone « Autres » puis enregistrer.

Voilà, vous y êtes ! L’image que vous voyez sur cet écran (qui est l’écran principal sur lequel vous arriverez à chaque connexion sur l’application) vous montre la dernière image prise par la caméra quand vous avez quitté l’application la dernière fois.


Faites un double clic sur l’image et cela ouvre le flux vidéo de la caméra.
Quelques informations intéressantes figurent dans le bandeau supérieur :

Le débit du flux vidéo en Kbps : c’est une bonne indication de la qualité de votre connexion internet
Cette valeur dépendra beaucoup de votre connexion wifi et de votre connexion internet.
En dessous de 300Kbps, l’image risque d’être saccadée et le son décalé par rapport à la vidéo.
La valeur ici de 1312Kps est excellente, mais nous sommes à coté du point d’accès wifi et derrière un routeur fibre.

Le nombre d’image par seconde (fps) : Ce chiffre parle de lui même. Pour mémoire une vidéo qualité « cinéma » est de 25 à 30 fps.
Une valeur de 10fps est largement suffisante pour une caméra de surveillance.

Indicateur de signal wifi : indicateur classique de niveau du signal wifi

Indicateur de charge des batteries : Particulièrement important pour une caméra autonome sur batterie.

Lorsque vous êtes en visualisation du flux vidéo, une LED verte s’allume instantanément sur la caméra.
Cela permet de savoir si quelqu’un est en train de regarder le flux vidéo.
Néanmoins, pour une surveillance discrète, cet indicateur peut être désactivé dans les paramètres de la caméra.

 

Lorsque l’on est en lecture du flux vidéo, il suffit de basculer le smartphone en mode paysage pour obtenir l’image en plein écran.
Il est bien sur possible de zoomer sur l’image, mais il ne s’agit bien entendu que d’un zoom numérique.

Réglages et paramètres de la caméra KODAK autonome sans fil

Cliquons d’abord sur les 3 petits traits horizontaux en haut à gauche de l’écran.
Un onglet s’ouvre avec 3 possibilités : Messages, Album et A propos.

Onglet Messages :

Permet d’afficher la liste de toutes les détections de mouvement réalisées par la caméra avec la date et l’heure de la détection.
En cliquant sur un message, cela ouvre la vidéo qui a été enregistrée au moment de la détection de mouvement.
Ces vidéos ont été enregistrées sur la carte SD de la caméra.

Onglet Album :

Permet d’accéder aux photos ou aux vidéos que vous avez enregistrées vous-même depuis l’application lorsque vous étiez en lecture du flux vidéo.
Ces photos et vidéos sont stockées sur votre smartphone.
Vous les retrouvez également dans l’album photo de votre smartphone.

Onglet A propos :

Cet onglet permet de générer un QR code qui pourra être partagé avec vos amis afin de leur donner un accès à votre caméra.
Vous devrez aussi communiquer le mot de passe qui protège la caméra. (nous verrons le partage à la fin de cet article).

Revenons sur l’écran principal :

Et intéressons nous maintenant aux 5 petits icônes situés sous l’image :

Le premier en forme de cloche permet de désactiver les notifications.
Votre smartphone restera alors silencieux, ce qui n’empêche naturellement pas les détections de mouvement et les enregistrements vidéos.

Le second en forme de bouclier permet d’activer et de désactiver la fonction de détection de mouvement de la caméra

Vous pouvez également choisir grâce à un calendrier, les heures et les jours de la semaine durant lesquels la détection de mouvement sera active.
Dans l’exemple ci-dessous par exemple, le lundi, la détection sera active seulement de 20h à 5h.

  

Vous pouvez également ajuster la sensibilité de la détection et privilégier éventuellement un coté de détection.
Cela est particulièrement utile à l’extérieur, quand des feuillages par exemple, dans le champ de la caméra peuvent engendrer des déclenchements intempestifs.

Le troisième icône en forme de lecteur vidéo permet de visualiser sur un calendrier les vidéos enregistrées.
Un petit point situé sous la date indique qu’il existe un enregistrement vidéo à cette date.
Chaque vidéo est horodatée, il suffit de cliquez dessus pour la lire et un bouton de partage permet de partager la vidéo en utilisant les outils classiques de partage du smartphone.

Avant de passer au menu des réglages, le dernier icône en forme de poubelle permet tout simplement de supprimer la caméra de l’application.

Passons maintenant à l’icône en forme de roue dentée qui permet d’accéder au menu des réglages

Le premier écran, information sur l’appareil vous donne, notamment, la version du firmware installé.

L’écran sélectionner le type de pile, permet de choisir entre des piles classiques ou des batteries rechargeables. Vous avez normalement fait ce choix lors de l’installation, mais vous pouvez à tout moment changer le type de piles dans ce menu. Ce choix permet d’optimiser la consommation d’énergie de la caméra de surveillance.

L’écran Réglage de l’heure permet de choisir le fuseau horaire de l’endroit où se trouve la caméra de surveillance (GMT +1:00) pour la France, et d’ajouter une heure lors du passage à l’heure d’été. Attention, le passage de l’heure d’hiver à l’heure d’été n’est pas automatique.

L’écran Modifier le mot de passe se passe de commentaire.

Le menu Refléter & Retourner est intéressant si par exemple vous placez la caméra de surveillance au plafond. Cela permet de positionner l’image dans le sens que l’on souhaite.

On passe sur le menu Fréquence qui n’a pas a être modifié et on arrive au menu Réglage du volume.
2 curseurs permettent d’ajuster le niveau du haut-parleur et la sensibilité du micro de la caméra.

L’indicateur de statut est utile si vous voulez activer la caméra discrètement sans aucun signe visible. Nous avons vu précédemment que lorsque l’on est en lecture du flux vidéo, une LED verte s’allume sur la face avant de la caméra. En désactivant l’indicateur de statut, la LED verte ne s’allumera plus lors de la lecture du flux vidéo.

  

On passe également sur le menu Réinitialisation qui est tout à fait explicite et arrive au dernier menu Partager appareil

L’identifiant de la caméra de surveillance smartphone peut être partagé avec d’autres personnes qui auront également installé l’application KODAK Wireless Security sur leur smartphone.

Cet identifiant est codé sous forme d’un QR code. Il peut être enregistré en tant qu’image dans l’album photo du smartphone, mais aussi être partagé avec d’autres personnes par tous les moyens disponibles depuis votre smartphone (Air Drop, SMS, mail, réseaux sociaux etc…). Nous allons voir maintenant ci-dessous comment donner accès à votre caméra de surveillance smartphone à une autre personne.

Partage de la caméra avec d’autres personnes

Une fois que vous avez installé votre caméra de surveillance  KODAK sans fil, vous pouvez donner l’accès au flux vidéo à d’autres personnes. Pour cela transmettez à l’autre personne l’identifiant de votre caméra de surveillance wifi en envoyant le QR code (voir ci-dessus) et communiquez également le mot de passe que vous avez attribué à votre caméra lors son installation.

Que doit fait l’autre personne ?

1/ Installer sur son smartphone l’application KODAK Wireless Security
2/ Débuter l’installation d’une nouvelle caméra comme vous l’avez fait vous-même lors de l’installation
3/ Arrivé à cet écran

Ne pas cliquez sur « Le voyant rouge clignotant » (d’autant qu’il ne clignote plus puisque votre caméra de surveillance smartphone est installée et que de toute façon la personne avec qui vous souhaitez partager votre caméra de surveillance n’est pas forcément à coté de celle-ci) mais cliquez sur « Ajouter un appareil manuellement ».

On arrive alors à l’étape de scan du QR code, il ne s’agit pas cette fois de scanner le QR code qui se trouve sur la caméra wifi sans fil, mais de scanner le QR code que vous avez envoyé.

Les écrans suivants vous demandent alors de saisir le mot de passe de la caméra wifi sans fil et de lui attribuer un nom.

Vous avez alors accès au même écran d’accueil que le propriétaire de la caméra et pouvez visualiser en temps réel le flux vidéo.

Attention, la personne à qui vous avez confié le QR code et le mot de passe de la caméra smartphone a exactement les mêmes accès que vous, y compris l’ensemble des menus de réglage. Soyez prudent avec qui vous partagez vos identifiants.

Autonomie de la caméra wifi sans fil 

Le dernier point d’interrogation sur cette caméra smartphone et non des moindres est l’autonomie !

Nous n’avons pas encore assez de recul pour en juger, mais cela va naturellement beaucoup dépendre de l’utilisation que vous allez en faire.

Soyons clair : cette caméra de surveillance wifi smartphone ne peut pas être utilisée pour visualiser un flux vidéo continu en permanence du fait qu’elle n’est pas alimentée en permanence.

Elle doit être utilisée pour des alertes et enregistrements vidéos sur détection de mouvement et pour visualiser ponctuellement à distance la vidéo en direct.

L’autonomie donnée par la fabricant est la suivante :

  • 5 utilisations de 15 secondes / jour = 130 jours
  • 10 utilisations de 30 secondes / jour = 60 jours
  • 1 utilisation d’1h / jour = 8 jours

En cas de batterie faible, la caméra vous enverra une notification vous invitant à remplacer les batteries.
Pour une utilisation plus intense, il est toujours possible de connecter cette caméra sur une alimentation USB 2A.

Conclusion :

Nous avons été réellement enthousiasmés par cette petite caméra autonome sans fil : un produit sérieux et de bonne facture, une très belle qualité d’image avec une bonne sensibilité en lumière sombre et une application remarquablement bien faite, très correctement traduite (ce qui n’est pas toujours le cas sur ce type de produit).
Les fonctionnalités sans être extraordinaires sont assez complètes et l’ergonomie d’utilisation est réellement agréable.
Le plus de cette caméra est le micro et le haut parleur intégrés, permettant, en plus de la vidéo, de permettre une conversation bi-directionnelle de qualité.
Reste l’autonomie…Mais pour installer rapidement une caméra sans aucun fil, c’est réellement le produit idéal.

Caméra wifi sans fil

 

Share Button

Laisser un commentaire

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Youtube